Home à la une Diaspora : la main tendue du CSDM au HCME

Diaspora : la main tendue du CSDM au HCME

70
0

 

Depuis un certain temps, une vive tension oppose les deux faitières représentatives de la diaspora malienne. Au nom de l’unité et la réconciliation nationale, le président du Conseil supérieur de la diaspora malienne (CSDM), Cherif Haïdara a tendu sa main au Haut conseil des maliens de l’extérieur (HCME).

A la sortie d’une réunion avec le triumvirat devant conduire le dialogue inclusif au Mali, le président du CSDM, Cherif Haïdara a appelé les Maliens de l’extérieur et précisément le HCME à l’union sacrée pour le bonheur des Maliens vivants à l’étranger.

Selon lui, les petites querelles de personnes entre les deux faitières n’ont aucun sens. Pour la simple raison que toutes les deux structures œuvrent pour le bonheur de leurs mandants. Ces derniers, soutient-il, quoi qu’il arrive font partie du même peuple. Le président Haïdara pense que l’image que reflète la diaspora à travers cette mésentente n’honore personne. D’où son appel à l’union sacrée. « Je voudrai dire à mon frère Habib Sylla, président du HCME, qu’il faut qu’on se retrouve, se donner la main pour le salut des Maliens de l’extérieur. Le CSDM a la main tendue, car nous sommes des frères. Il est temps qu’on dépasse nos egos pour regarder dans la même direction», déclare Cherif Haïdara.  A l’issue de sa rencontre avec le triumvirat, au nom des Maliens de la diaspora il s’est engagé à œuvrer pour la réussite du Dialogue politique inclusif. Il s’est dit persuadé que le même message a été délivré au HCME. Selon lui,  il est impératif que les deux structures se retrouvent pour que règne la cohésion et l’entente entre les Maliens de la diaspora.

Par ailleurs, il a rappelé que le CSDM était à l’origine de l’acceptation de la main tendue du président Ibrahim Boubacar Keïta par son cadet Soumaïla Cissé.

 Aussi, le président Cherif Haïdara a déploré que le pays soit assisté aujourd’hui par plus 6 000 hommes venus de pays amis alors que des Maliens continuent de se bouder. « La paix et la réconciliation ne sauraient venir que des Maliens. Il faut qu’on se parle et qu’on s’accepte mutuellement avec nos différences. C’est de là que vient cette force qui a toujours caractérisé notre grand peuple», a-t-il insisté.

Pour beaucoup d’observateurs, cette main tendue de Cherif Haïdara montre encore une volonté du CSDM de dépassionner les débats et d’œuvrer à l’union sacrée des Maliens de l’extérieur.

Quelques jours plus tôt, le président du HCME, Habib Sylla déclarait que le Haut conseil est la seule entité reconnue d’utilité publique et qui disposerait d’un siège.  Mais, aussi qui serait présente dans les instances de plusieurs institutions de la République. Cependant, il ne ferme pas totalement la porte à une éventuelle retrouvaille avec le CSDM, même s’il a esquivé une question relative  à une éventuelle main tendue de son adversaire.  Il a laissé entendre que le siège du HCME dispose de six portes d’entrée et que chacun est libre de son choix.

L’appel à l’unité du président du CSDM va-t-il tomber dans l’oreille d’un sourd ?

Croisons les doigts !

Harber MAIGA

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here