Home à la une Etats-Unis : une mère et sa fille tuent une femme enceinte et...

Etats-Unis : une mère et sa fille tuent une femme enceinte et lui arrachent son bébé du ventre

26
0

Chicago (Etats-Unis) a basculé dans l’horreur après la découverte du corps d’une jeune femme de 19 ans, tuée par strangulation alors qu’elle était enceinte. Le bébé qu’elle attendait lui a été arraché du ventre.

Le corps de Marlen Ochoa-Lopez a été retrouvée dans une poubelle ce mercredi 15 mai, trois semaines après sa disparition. Trois personnes ont été interpellées : Clarisa Figueroa et sa fille, Desiree, ont été inculpées pour meurtre tandis que le compagnon de la première a été inculpé pour dissimulation du crime.

Clarisa et Desiree Figueroa sont soupçonnées d’avoir tué la jeune femme, puis d’avoir récupéré le bébé dans son ventre. Elles auraient voulu élever l’enfant. 

La victime avait été vue vivante pour la dernière fois le 23 avril alors qu’elle quittait son lycée. L’alerte avait été donnée après qu’elle ne soit pas venue récupérer sa fille de 3 ans à la garderie.

Ce même 23 avril, jour de la disparition de Marlen Ochoa-Lopez, les secours avaient réceptionné l’appel de détresse d’une femme de 46 ans affirmant qu’elle venait de mettre au monde un petit garçon dans sa maison. Le nourrisson avait été hospitalisé dans un état grave.

Selon les informations de la presse locale, Clarisa Figueroa est allée jusqu’à lancer une cagnotte en ligne, affirmant que son bébé était sur le point de mourir et qu’elle manquait de fonds pour organiser ses funérailles.

une rencontre sur facebook

L’enquête de police a établi que Marlen Ochoa-Lopez et Clarisa Figueroa s’étaient rencontrées sur un groupe Facebook destinée aux jeunes mamans. Le 23 avril, jour de sa disparition, Marlen Ochoa-Lopez devait récupérer des vêtements pour son bébé au domicile de la meurtrière présumé. C’est dans la poubelle de cette maison que le corps de la victime a été retrouvé.

Le bébé, arraché du ventre de sa mère, est quant à lui toujours hospitalisé, en état de mort cérébrale. Sa famille doit se décider prochainement sur son maintien en vie.  

Par CNEWS

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here