Home à la une Pour manque de traçabilité : l’UE suspend son aide destinée à l’armée...

Pour manque de traçabilité : l’UE suspend son aide destinée à l’armée malienne

122
0


Le Centre d’études et de réflexion au Mali (CERM) a tenu, les 14 et 15 juin, à l’hôtel Radisson Blu, un colloque international sur l’aide publique au développement au Mali. Lors de cette rencontre, l’Union européenne, l’un des partenaires au développement du Mali, était fortement représentée. L’occasion pour son chef de la coopération, Geza Strammer, de faire des révélations. Il a déclaré que l’UE a suspendu son aide destinée à l’armée malienne, depuis quelques temps, à cause du manque de traçabilité dudit fonds.

Pour manque de confiance dans la gestion des fonds, des partenaires du Mali ne cessent de lui tourner le dos ou de suspendre des programmes. Première partenaire au développement au développement du Mali, l’UE vient aussi d’exprimer son mécontentement quant à la gestion de son aide destinée à l’armée nationale, à travers son chef de coopération, Geza Strammer.

Ce vendredi 14 mai lors du colloque du CERM, il a en effet confirmé la suspension de l’aide de l’Union européenne prévue pour le renforcement de la capacité des soldats maliens engagés depuis 2012 dans la lutte contre le terrorisme et le djihadisme. Ce soutien sous forme de don s’élèverait à plusieurs millions d’euros, selon d’autres sources.

Le montant de cette aide est gelé depuis quelques temps, a affirmé le responsable de la mission européenne au Mali, à cause des difficultés pour eux de faire de traçabilité dans la gestion dudit fonds. A l’entendre, cet appui n’est pas géré suivant les principes et la rigueur qu’il faut. « Quand on finance un programme de l’Etat, l’argent est directement versé dans le compte du Trésor public. L’Union européenne n’a alors aucune possibilité de toucher à ladite somme. Mais quand on évalue et que l’on se rend compte que le programme n’a pas été exécuté convenablement, en ce moment on peut décider de suspendre notre financement en faveur dudit programme », a expliqué M. Strammer, très furieux.

Selon d’autres sources, l’EU, qui apporte au moins 1 milliard d’euros par an, a réduit ses soutiens au Mali parce que certains résultats ne sont pas à la hauteur des attentes.

Outre ce volet, des Etats membres de l’Union européenne contribuent à la formation et à l’équipement des soldats maliens, à travers l’Eutm. Ce programme de formation des FAMa, dont la mise en œuvre coûte plusieurs milliards de FCFA, a déjà formé plusieurs bataillons militaires.

Harber MAIGA

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here