Home à la une Section IV Asma-CFP : Moussa Coulibaly à la tête de la section...

Section IV Asma-CFP : Moussa Coulibaly à la tête de la section des jeunes

57
0


Le parti Asma-CFP poursuit son implantation par la structuration des sections et sous-sections. La section des jeunes de la commune IV du district de Bamako a désormais un nouveau bureau, dirigé par Moussa Coulibaly.

Le samedi dernier, la section de la commune IV du parti Asma-CFP a procédé à la mise en place du bureau de la section des jeunes. A l’issue des travaux, un nouveau bureau de 45 membres dirigé par Moussa Coulibaly a été mis en place.

Remerciant ses camarades de la confiance placée en lui, le nouveau secrétaire général, qui avait du mal à cacher son émotion, indiquera  que cette confiance est une grande marque de grande responsabilité pour lui et son équipe. Moussa Coulibaly estime qu’il s’agit pour lui et son équipe de travailler à resserrer les rangs du parti dans la commune. Selon lui, on n’a pas forcément besoin d’être dans le bureau pour servir le parti et jouer sa partition. Il s’engage dans un esprit d’équipe, d’écoute et de tolérance et de cohésion à fédérer toutes les forces pour la poursuite de l’implantation du parti.

Pour le nouveau secrétaire général, cette conférence a été salutaire, car elle a permis la mise en place d’une équipe unie, solidaire et motivée qui pourra relever les défis incommensurables qui attendent.

Moussa Coulibaly affirme avoir des grandes ambitions pour le parti dans la commune, notamment celle d’en faire la première force politique de la commune IV. Mais, il se dit conscient que ce défi ne saurait être relevé sans l’engagement de toutes et de tous.

Il conclut son propos en remerciant ses colistiers, avant de féliciter ses challengers dont il a salué l’esprit de fair-play. A ces derniers, il réitère sa main tendue pour faire rayonner le parti dans la commune.

 A sa suite, les responsables du Mouvement national des jeunes qui ont supervisé les travaux se sont félicités de l’esprit d’apaisement et de consensus qui a prévalu tout au long de la conférence. Selon eux, c’est une marque de maturé politique qu’il faille insuffler aux autres sections du parti à travers le pays.

A noter que le bureau est mis en place pour un mandat de cinq ans.

Jean JACQUES

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here